Journée d’études

Que fait-on dire aux effets spéciaux ?

Journée organisée par Isabelle Labrouillère, Frédéric Tabet et Manuel Siabato (LARA-SEPPIA).

Elle se déroulera dans la Salle Arts du Spectacle de l’Ensav.

Un partenariat Ensav / Cinémathèque de Toulouse.

Le programme :

  • 09h30/09h40 - Présentation de la journée. Chaque intervention sera suivie de dix minutes de questions
  • 09h45/10h30 - Séance plénière Réjane Hamus-Vallée : Peut-on tromper sans détromper ? Les paradoxes des effets spéciaux parfaitement imperceptibles.
  • 10h35/11h10 - Frédéric Tabet : L’écriture magique de Méliès à l’œuvre dans les vues de la Star Film.
  • 11h20/11h30 - Pause café
  • 11h35/12h10 - Olivia Dorado : L’incrustation scénographique par projection : perspective diachronique.
  • Pause méridienne
  • 14h00/14h45 - Séance plénière Jean-Baptiste Massuet : Le Cinéma virtuel - De la performance capture aux imaginaires numériques des formes cinématographiques contemporaines
  • 14h50/15h20 - Manuel Siabato Morales : La production VR dans le cinéma : un modèle obsolète face à l’IA ?
  • 15h30/15h45 - Pause café
  • 15h50/16h20 - Paroles de créateurs : Grégory Bled, Light Magic and Props ; effets spéciaux et décor des années 80

Biographie des intervenants :

Réjane Hamus-Vallée est Professeure au sein de l’Université d’Evry Paris Saclay, Centre Pierre Naville, où elle dirige le Master “Image et société : documentaire et sciences sociales”. Ses ouvrages de recherche portent sur l’histoire des effets spéciaux et des effets visuels, sur les métiers du cinéma et de l’audiovisuel et sur la sociologie visuelle et filmique. Elle est notamment l’auteur d’Effets spéciaux : crevez l’écran ! aux éditions de la Martinière (2017) et Les effets spéciaux au cinéma. 120 de créations en France et dans le monde avec Caroline Renouard aux éditions Armand Colin (2018).

Jean-Baptiste Massuet est Maître de conférences à l’université Rennes 2, auteur de l’ouvrage Le Dessin animé au pays du film – Quand l’animation graphique rencontre le cinéma en prises de vues réelles (PUR, 2017). Son approche se situe à un croisement entre historiographie, théorie et esthétique. Il vient de publier aux éditions Georg Le Cinéma virtuel - De la performance capture aux imaginaires numériques des formes cinématographiques contemporaines, dans la collection « Emprise de vue » dirigée par Alain Boillat.

Gregory Bled est chef-décorateur, Docteur en Cinéma, chercheur au LARA-SEPPIA à l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès,, et de longue date, Professeur Associé à l’Ensav. Ses recherches portent sur l’espace du décor de cinéma, il est par ailleurs artiste plasticien

Olivia Dorado est Doctorante au sein du LARA-SEPPIA à l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès, et ATER à l’Ensav de Toulouse. Ancienne cheffe décoratrice dans le cinéma et le spectacle vivant, ses recherches tout comme son travail en plateau sont particulièrement attachés à l’aspect sensible de la création par les effets optiques et mécaniques. Sa thèse porte sur l’expression et l’identification par les effets spéciaux scénographiques à la prise de vue, notamment en combinant une approche esthétique à des considérations médiologiques.

Isabelle Labrouillère est Maître de conférences en études cinématographiques à l’Ensav où elle est responsable du parcours de Master Recherche/Expérimentation. Titulaire d’un doctorat sur la représentation du monstrueux dans le cinéma fantastique et d’horreur, elle vient de publier en langue anglaise un ouvrage coordonné avec Claire Parkinson, A Critical Companion to Christopher Nolan, aux éditions Lexington.

Manuel Siabato-Morales est Maître de Conférences en Études Audiovisuelles rattaché au laboratoire LARA-SEPPIA équipe LARA à l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès,. Il est enseignant à l’Ensav où il est responsable du parcours VFX - Architecture Décor. Ses recherches portent sur les formes émergentes de narration utilisant les nouvelles technologies (XR) telles que le cinéma 360°, la 3D temps réel pour la production cinématographique et les maquettes interactives pour Internet Web3D.

Frédéric Tabet est Maître de Conférences en études cinématographiques, responsable de la Licence 3 et du Master 2 parcours Image de l’Ensav. Ses recherches portent sur l’archéologie des effets spéciaux et ses liens avec le spectacle magique. Il est l’auteur de Le Cinématographe des magiciens (PUR, 2018).