Le travail des représentations dans la série animée Miraculous

Séminaire outils, équipe et création cinématographique

3e séance du cycle de séminaires consacrés aux outils, équipe et création cinématographique, organisé par Bérénice Bonhomme, M.C.F à l’Ensav, membre du LARA-SEPPIA (équipe LARA).

Le travail des représentations dans la série animée Miraculous : Les Aventures de Ladybug et Chat Noir

Cette intervention présente les résultats intermédiaires du projet « Miraculous », débuté en septembre 2019 avec Sébastien François, Émilie Marolleau, Sophie Bonadè et Kaja Skowrońska. Intitulé plus précisément « Le travail des représentations dans un dessin animé : l’analyse croisée de la production et des fans de Miraculous », le projet explore la façon dont le dialogue entre la production et le fandom de la série animée Miraculous. Les Aventures de Ladybug et Chat Noir (TF1, 2015-...), permet ou non l’émergence de représentations de genre et de sexualité alternatives. Des entretiens approfondis avec les fans et l’équipe de la production sont actuellement menés, ainsi que l’étude des productions de fans.

Dans le cadre du séminaire, nous reviendrons plus particulièrement sur les entretiens avec l’équipe créative, qui ont permis d’établir le caractère atypique de l’organisation de l’écriture de cette production animée.

Restructurée en saison 2 autour d’une petite équipe de trois scénaristes qui coécrivent tous les épisodes en compagnie du réalisateur, Thomas Astruc, la série se distingue du fonctionnement plus classique avec de multiples scénaristes écrivant des scénarios sous la supervision d’un ou une directeur-trice d’écriture. Nous reviendrons également sur la contribution des différents pôles de la chaîne de fabrication au travail des représentations (réalisation, écriture, storyboard, animation, production, diffusion...), et en particulier sur le travail des (assistantes)-storyboardeuses, qui distillent à l’arrière-plan avec la complicité tacite des (co)réalisateurs des représentations de genre et de sexualité alternatives, y compris lorsqu’elles ne sont pas ou peu présentes dans les scripts.

Mélanie Lallet est sociologue des médias et a soutenu sa thèse en sciences de l’information et de la communication en 2017. Auteure de l’ouvrage Il était une fois le genre (INA, 2014), ses travaux portent notamment sur les représentations de genre dans les séries animées françaises pour enfants et l’émergence controversée des questions féministes dans le monde de l’animation

Jeudi 10 mars 2022. ENSAV. Salle arts du spectacle. De 14h à17h Passe vaccinal demandé.