Les exercices et le matériel du parcours Réalisation

Les étudiant.e.s, en concertation avec le responsable du parcours, et pour mieux préparer à la fois l’accès au métier et le film de fin d’études, choisissent plusieurs exercices individuels structurant l’année, construits autour d’un partenariat de l’Ensav avec d’autres institutions prestigieuses, qu’elles soient basées dans la région (Théâtre de la Cité, Conservatoire de Toulouse, LEDA, LIDO), ou sur le plan international (Centre International de Liaison des Écoles de Cinéma et de Télévision, résidences de scénario, résidences documentaires).

Avec les exercices de fiction, « Conservatoire », « Théâtre de la Cité », « Leda », il s’agit, en binôme avec un.e comédien.ne, d’écrire et réaliser un court-métrage, dans lequel l’acteur/actrice n’est pas une marionnette au service d’un cinéaste démiurge, mais le partenaire d’une création complexe, subtile, vivante.

Exemple(s) à voir en ligne :


L’exercice « Lido », en binôme avec des circassien.ne.s, pousse encore plus loin ce principe : l’étudiant.e en réalisation s’inspire de l’écriture du cirque, non basée sur des scénarios, mais sur un enchainement de gestes, au plus près d’une pratique de la mise en scène.

Exemple(s) à voir en ligne :


Avec « Filmer le travail », chaque étudiant.e de réalisation s’associe avec un opérateur image et un opérateur son pour capter un processus de travail (artisanat), prenant ainsi le documentaire par son aspect le plus anthropologique.

« L’esquisse  » est l’opportunité de préparer son film de fin d’études, hors scénario, par des enjeux filmables (style, méthode, casting, essais, etc…)

« Montage », sous la conduite d’un chef monteur, offre à l’étudiant.e la chance de monter des rushes dont il/elle ne connait même pas l’origine, libérant ainsi son geste.

« Réason », c’est un documentaire sonore, réalisé avec des étudiant.e.s en Master son, sous la conduite d’un ingénieur du son invité.

« Ma vie en fiction », c’est le fruit de la résidence d’un réalisateur, qui propose à chacun de se transformer en personnage par l’autofiction, ce qui peut nettement contribuer à se forger un style.

La « Résidence documentaire » est assurée par un cinéaste et débouche sur un court-métrage où il est question d’une rencontre.

Enfin, couronnement des études de réalisation, le « film de fin d’études », aux méthodes, sujets, supports, durées, complètement libres, sera le meilleur des passeports vers le métier (festivals). Il sera toute l’année accompagné par des réalisateurs, des scénaristes, des producteurs, des assistants réalisateurs, des scripts, etc… à la fois professionnels et camarades étudiant.e.s.

Matériel

Outre des caméras 16mm et Super 16, et un parc d’éclairages multiples, l’Ensav met à disposition des étudiant.e.s plusieurs caméras numériques (PANASONIC AG-HPX170P, SONY DSR PD170P, SONY DSR 300) et du matériel annexe indispensable à la réalisation de films (VITEN PRO 5-6, VITEN PRO 6, MONITEURS SONY PVM 90 20, 90 41 & 60 41, etc.)